Comment les fantômes étaient perçus au moyen âge ?

5/5 - (1 vote)

Au Moyen Âge, les gens croyaient que les fantômes étaient les esprits des morts qui n’étaient pas encore allés au ciel. Beaucoup de gens croyaient aussi que les fantômes étaient des êtres maléfiques qui revenaient hanter les vivants.

Certaines personnes pensaient même que les fantômes pouvaient posséder les gens et leur faire faire des choses mauvaises. Les gens avaient tellement peur des fantômes qu’ils disaient souvent des prières ou portaient des crucifix pour les éloigner.

Les histoires de fantômes étaient très populaires au Moyen Âge et de nombreuses personnes se rassemblaient autour des feux pour les écouter.

Les spectres étaient également censés hanter les châteaux et les demeures des nobles, à la recherche de leur prochaine victime. Les légendes racontaient que certains fantômes étaient si puissants qu’ils pouvaient même se matérialiser sous forme humaine et interagir avec les vivants.

Ces histoires ont souvent été popularisées par les troubadours et autres conteurs du moyen âge, qui ont captivé leur auditoire avec des récits étranges et terrifiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :